Empreinte-Ecologique-Video

Script

Empreinte écologique : Script

Voilà ce dont nous avons besoin pour fournir les ressources que nous utilisons et pour absorber nos déchets: une planète et demie. Cela signifie qu’il faut environ un an et demi pour que notre planète régénère ce que nous consommons chaque année. Le réseau Global Footprint Network calcule chaque année « Earth overshoot day », le jour où notre consommation dépasse la production de notre planète. En 2013 c’était le 19 août. Imaginez que c’est un compte bancaire : pendant 7 mois et 20 jours nous vivons avec nos revenus annuels, ensuite nous dépensons notre capital. On dirait qu’il y a quelque chose qui cloche non?!

Notre empreinte écologique mesure la surface terrestre et marine dont nous avons besoin pour produire les ressources que nous utilisons, les choses comme l’énergie, la nourriture, les terrains à bâtir, le bois, les produits de la mer, et pour absorber les déchets que nous produisons. Notre biocapacité est la surface biologiquement productive qui est disponible pour fournir ce dont nous avons besoin et absorber nos déchets. Donc on peut comparer empreinte écologique et biocapacité pour voir si nous sommes à l’équilibre ou non. Creusons cela un peu plus…

Je vis au Canada et notre empreinte écologique en 2007 publiée en 2010 était de 7,01 cela signifie que pour produire ce que nous consommons chaque année, nous avons besoin de 7,01 hectares par personne. Mais nous visons dans un pays gigantesque et notre biocapacité est de 14,92 hectares par personne donc si on fait le calcul la différence est de 7,91 ce qui signifie que techniquement nous sommes un pays écologiquement créditeur. Cela signifie-t-il que c’est correct de consommer autant que nous le faisons? Pas vraiment, si tous les pays du monde consommaient autant que nous, il nous faudrait plus de 4 planètes pour produire les ressources que nous utilisons et absorber nos déchets car tous les pays ne sont pas aussi grands avec autant de forêts et de ressources naturelles. Les Etats-Unis ont une empreinte écologique de 8 et une biocapacité de 3,87 la différence est de -4,13 donc ils sont un pays écologiquement débiteur. C’est le cas de la plupart des pays développés. Parmi les plus petites empreintes écologiques, la République Démocratique du Congo a une empreinte de 0,75. Même s’ils ne sont pas du tout un pays riche économiquement parlant, ils ont une biocapacité de 2,76 donc vous voyez qu’ils sont également un pays écologiquement créditeur avec une différence de 2,01.

Le réseau « Global Footprint Network » a publié les empreintes écologiques dans les pays a revenus bas, moyens, et élevés entre 1961 et 2008. Cette ligne est la biocapacité moyenne du monde. Que remarquez-vous? Oui, elle diminue systématiquement. Donc en gros, plus un pays est riche plus son empreinte écologique est élevée. Quand on peut se le permettre, c’est difficile de résister. Et ceci est confirmé par le fait que 17% de la population mondiale consomme 80% des ressources mondiales donc le principal problème n’est pas le manque absolu de ressources, mais le fait que notre consommation globale est extrêmement déséquilibrée et inefficace.

Jusqu’à présent nous parlions d’empreinte écologique pour des nations mais on peut également mesurer l’empreinte écologique d’un individu, d’une ville, d’une entreprise ou du monde entier pour évaluer la pression que l’on exerce sur notre planète. J’ai calculé ma propre empreinte écologique sur le site Internet de « Global Footprint Network » et elle est de 5.5. Pourquoi est-elle bien plus basse que celle du Canada qui est de 7? Principalement grâce à mon style de vie : je mange rarement de la viande, je conduis peu, je vis dans une maison à haute efficacité énergétique etc. Vous pouvez calculer votre empreinte écologique aussi si vous voulez j’ai inclus le lien dans la description ci-dessous.

L’empreinte écologique est un excellent outil pour évaluer la pression que l’on exerce sur notre planète. Elle est utile pour garder une vue globale et ne pas se perdre dans les détails.

 

Répondre